Soupes & Smoothies est un recueil de recettes délicieuses, très faciles à réaliser,  élaborées dans le respect des saisons dans le but d’enchanter les gourmands tout en augmentant leur capital santé. Alors ok, on se dit que les soupes, les légumes, c’est fade, que les fruits, c’est barbant. Et bien à l’aide de quelques petites astuces, vous constaterez que c’est un vrai bonheur.

Santé bonheur

Je ne suis pas nutritionniste mais pour réaliser les fiches des caractéristiques nutritives de chaque fruit & légume que j’ai utilisés pour ces recettes, j’ai du me plonger dans les analyses nutritionnelles de chacun et j’y ai découvert une véritable mine d’or.

Les fruits et légumes, source de bonne santé

Les fruits et légumes, source de bonne santé

Chacun, à sa manière, apporte sa dose de vitamine X ou Y indispensable pour ceci, de sels minéraux requis pour cela, ceci est excellent pour le sang, cela pour les neurones, ceux-ci pour les artères … Bref, une palette fabuleuse de vertus qui permet de ne pas oublier que, si manger est une affaire de plaisir, c’est avant tout une affaire de besoin en énergie, que notre organisme réclame pour fonctionner correctement.

L’énergie est fournie par la transformation des aliments dans notre organisme par l’assimilation. Plus les aliments sont riches en substance, mieux on se porte. Ses trésors sont à notre disposition pour nous maintenir en vie (à condition d’éviter autant que faire se peut les pesticides). Et si l’homme se distingue de l’animal par son “intelligence”, on se demande pourquoi il se rue plutôt vers la malbouffe industrielle alors que la nature a tout prévu pour qu’il soit heureux en pleine santé durant toute sa vie ?

Bon, c’est vrai, on manque de temps, on a des habitudes … et si pour les mêmes efforts, on parvenait à s’administrer du soin, de temps en temps, tant la puissance des vertus des fruits et légumes est prodigieuse ? Pourquoi s’en priver alors que c’est un régal ?

Il ne sera pas question ici de faire du fondamentalisme bio ou du végétalisme à tout crin, mais de rendre compte simplement des bienfaits dont regorgent ces aliments, comme les antioxydants par exemple, qui sont des agents qui permettent de lutter contre le stress oxydatif, responsable du vieillissement et de la vulnérabilité du système immunitaire. Saviez vous que quasiment tous les fruits et légumes en sont pourvus ?

Santé à fond

Au fur et à mesure que j’ai investigué dans mes recettes, j’ai remarqué sans m’en rendre compte sur le moment que pour apporter du liant, j’avais automatiquement recours à des produits laitiers pour les smoothies d’hiver et au bouillon Kub pour les soupes. Et là, ça n’allait pas. Je me suis dit que si je faisais l’effort d’acheter les fruits et légumes dans une épicerie bio, dont on dit que leurs vertus sont mieux préservées, je n’allais pas les flinguer avec du lactose ou du vulgaire bouillon Kub plein de glutamate. Alors j’ai mené une enquête sur ces derniers afin de trouver d’autres types de liants, de même que sur les sels, sucres et crèmes, qui soient les moins coûteux pour notre organisme que je vous livre ici.

Autre aspect santé : quel mode de cuisson ?

Même chose, là aussi, pour préserver au mieux les vertus nourricières des aliments, je me suis questionnée sur le meilleur mode de cuisson qu’il convenait de choisir. Tiens tiens, j’apprends par exemple que le coulis de tomate contient plus d’antioxydants (alors que la tomate a cuit) que la tomate crue. Que la cuisson vapeur, soit disant la plus respectable par rapport au micro onde et l’eau bouillante, entraîne une perte moyenne de 20% du contenu total en composés phénoliques du poireau mais que même bouilli ou au micro ondes, le poireau ne perd pas son activité antioxydante.

Donc, restons calme. On va pas sortir tout l’attirail à vapeur pour se faire une soupe ! Déjà qu’il faut éplucher les légumes … d’autant plus qu’on apprécie le peu de vaisselle qui en résulte en bout de ligne. Alors, que les puristes investiguent, moi j’en reste là, en optant, selon, pour l’eau bouillante ou la cocotte à frire. Même s’il y a  des pertes, rassurez vous, les trésors sont quand même conservés. Ce sera toujours mieux qu’un plat industriel truffé d’additifs.

Bien s’équiper

Oui, j’allais oublier : il vous faut un appareil. Et cet appareil : c’est un blender. Ça  tombe bien car il servira à la fois pour les soupes ET les smoothies (et pour vos cocktails, alcoolisés ou non) qui requièrent de la puissance pour obtenir l’effet velouté et de la glace pilée. Si vous n’en avez pas encore ou si le votre est un peu désuet, je vous ai préparé une petite enquête sur les appareils proposés sur le marché pour éclairer votre choix dans ce dédale de propositions.

Blender pour soupes & smoothies

Blender pour soupes & smoothies

Une dernière chose : en temps que femme d’affaire de goûts, personnellement j’ai toujours dans ma cuisine :

  • du gingembre frais
  • de l’ail
  • des oignons
  • de la sauce soja, qui remplacera le sel les trois quarts du temps
  • une brique de crème soja, qui remplacera la crème fraîche

Je vous encourage à faire de même car ils seront indispensables.

Voilà, il ne reste plus qu’à vous laisser tenter et faire votre choix selon votre envie et budget du moment. Vous verrez que vos papilles, votre moral et votre corps en redemanderont !