Le gingembre

Le gingembre

Le gingembre

Reconnu depuis des siècles pour ses propriétés médicinales, le gingembre possède de puissantes propriétés anti-inflammatoires, au point de parvenir à atténuer les douleurs reliées à l’arthrite.

Ce sont les gingérols, puissants antioxydants, qui sont capables de calmer l’inflammation et ses effets sont formidablement augmentés associé à l’ail et l’oignon.

Ses vertus ne concernent pas seulement les articulations, elles sont efficaces également pour les troubles digestifs (tels que les coliques, les nausées, les flatulences) et les troubles de la sphère ORL, comme le rhume, l’asthme et toutes les maladies respiratoires.

Le gingembre prévient aussi les nausées et les vomissements chez les personnes sujettes au mal des transports et chez les femmes enceintes.

Enfin, concernant le diabète, une récente étude scientifique rigoureuse a démontré un effet bénéfique de la consommation de 3 g de poudre de gingembre pendant 8 semaines chez des individus atteints de diabète de type 2 (DNID). En effet, l’extrait de gingembre diminuerait les valeurs de glycémie à jeun et d’hémoglobine glycquée, en plus d’améliorer la résistance à l’insuline.

En poudre, le gingembre perd un peu de ses vertus gustatives mais il apportera du piment à vos mets, qu’ils soient sucrés ou salés.

Enfin, contrairement à ce que dit la légende, il n’a ceci d’aphrodisiaque que ses effets vasodilatateurs et c’est la sensation qui l’accompagne, que la croyance populaire associe comme tel.

 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *