La pomme de terre

La pomme de terre

La pomme de terre

À condition d’opter pour un mode de cuisson pauvre en matières grasses, la pomme de terre participe efficacement à la couverture de nos besoins quotidiens en vitamines et minéraux, notamment en vitamine C, potassium et magnésium. Bien que féculent, elle offre les bienfaits caractéristiques d’un légume : ses composés antioxydants et fibres jouent un rôle protecteur pour la santé. Elle représente surtout une source intéressante de glucides complexes, qui fournissent une énergie durable à l’organisme.

Plus elles sont colorées, plus elles sont bénéfiques

Ces variétés, à la chair de couleur bleue, violette jaune ou rouge, sont particulièrement intéressantes en raison de leur contenu exceptionnellement élevé en antioxydants.

A titre d’exemple, la blanche aurait une activité anticancer plus faible que celle de nombreux autres légumes, tandis que la capacité antioxydante des pommes de terre rouges et violacées serait comparable à celle des choux de Bruxelles, des épinards ou du chou vert frisé. Certaines variétés pourraient contenir presque autant d’antioxydants que le bleuet, reconnu comme la meilleure source d’antioxydants.

La pomme de terre contient beaucoup plus d’amidon, un glucide précieux,  que la plupart des légumes. Bouillie, elle contiendrait environ 2 % d’amidon résistant, quantité qui augmenterait quand on la réchauffe puis qu’on la refroidit.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *