La tomate

La tomate

La tomate

Fruit à part entière (car elle contient des graines comme le concombre l’aubergine … considérés comme des légumes), la tomate a pour principal atout nutritionnel sa richesse particulière en vitamine C et en anti oxydants dont le lycopène (c’est lui qui lui donne cette coloration rouge). Il contribuerait à prévenir le cancer de la prostate.

Ses actions se libèrent sous l’action de la chaleur, d’où l’importance d’opter pour sa version en coulis comme base qui aura été préalablement cuite.

Plus d’antioxydants dans la tomate cuite que crue

La tomate perd un peu de son effet antioxydant une fois cuite mais comme  les produits dérivés du coulis, des jus ou des sauces sont plus concentrés, ils en contiennent plus.

A titre d’exemple, à poids équivalent, le coulis de tomate serait de 3 a 6% plus élevé que la tomate fraiche.

A noter que la pelure contient davantage d’antioxydants que sa chair et ses graines. Sa peau et ses graines sont riches en fibres qui facilitent le transit intestinal. Si votre intestin est fragile, retirez-les pour ne manger que la chair de la tomate.

En plus de son importante action antioxydante, la tomate aurait des effets contre le cholestérol et aurait des actions anti-inflammatoires, ainsi que la capacité d’empêcher la prolifération de certains types de cellules cancéreuses.

Faible en calorie et riche en eau, elle est efficace pour s’hydrater en eau et pour garder la ligne. .

La tomate est également riche en vitamine A, B, C et E ainsi qu’en oligo-éléments (potassium) bons pour le fonctionnement rénal.

Elle contient aussi en plus petite quantité, du magnésium, du calcium, du fer, du zinc, du cuivre, du manganèse et de l’iode.

C’est donc un produit très équilibré qui agit sur le métabolisme général. A condition de la consommer avec le moins de pesticides. On la choisira donc bio de préférence.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *